Les fruits et légumes de novembre sont arrivés sur nos étals : de quoi vous régaler avec des produits de saison. On vous dit tout sur les légumes et fruits du mois. Et comme d'habitude, retrouvez nos recettes simples, rapides mais toujours aussi délicieuses avec les bons légumes de novembre.

En novembre, on se demande sérieusement si c'est toujours l'automne car il commence à faire sacrément froid ! La cueillette des champignons est déjà presque finie, la forêt passe de l'orange au gris... En novembre, restez au chaud et préparez-vous de délicieuses recettes avec les fruits et légumes du mois. On vous les souffle juste en dessous.

Les champignons

Les champignons, c'est très très bon ! De vrais caméléons de la cuisine, ils peuvent être un plat tout bête ou un repas d'exception. On les aime cuits, crus, poêlés, farcis, rôtis... Découvrez notre sélection de recettes à base de champignons.

Champignons de Paris
Les champignons de Paris
La simplicité a parfois du bon. Un champignon avec un goût tout doux et un prix encore plus doux. Ce sont l'une des variétés de champignons les plus cuisinés, ils peuvent être blancs ou bruns. Ils nécessitent une cuisson express, pour ne pas perdre de leur saveur ou de leur texture. On résume : les champignons de Paris sont délicieux, bon marchés et se cuisinent hyper rapidement. Ils n'ont vraiment que des qualités ! C'est ces champignons que vous retrouverez dans la majorité des recettes JOW.

La saison des champignons

La pleine saison des champignons de Paris est en octobre-novembre. Ce sont des  légumes d'automne, mais ils sont disponibles presque toute l'année !

La saison des champignons

Les calories des champignons

Comptez 21 kcal pour 100 g de champignons de Paris. Les champignons sont des ingrédients très faibles en calories, pas plus qu'un légume vert.

La préparation des champignons

Il y a différentes écoles pour la préparation des champignons :

  • Ceux qui pèlent les champignons
  • Ceux qui lavent les champignons
  • Ceux qui brossent les champignons

Nous sommes plutôt d'avis de brosser les champignons. Peler les champignons est extrêmement long et fastidieux, et les laver les gorgent d'eau. Alors que si vous les brossez à l'aide d'une brosse douce, vous les débarrassez des résidus de terre et de sable.

La cuisson des champignons

Chez JOW, les champignons, nous les aimons crus, poêlés ou rôtis. Les cuissons à l'eau ou à la vapeur vont les gorger d'eau. Mieux vaut une cuisson à forte température avec un filet d'huile.

Nos recettes de champignons

Les poires

Saviez-vous que les poires sont les seuls fruits disponibles presque toute l'année, alors profitons-en pour en cuisiner en toute saison !

Il existe plus de 2000 variétés de poires, mais seulement une dizaine de variétés sont commercialisées. Elles se répartissent entre l'été et l'hiver : la nature est bien faite ! Les poires ont tout pour plaire, elles sont peu caloriques et contiennent de nombreux nutriments et fibres. Elle sont délicieuses à croquer nature, dans des desserts ou encore dans des plats salés. Que demander de plus ?

Les poires

La poire, un fruit d'automne, mais pas que !  

On peut classer les poires en trois catégories, en fonction de leur période de récolte : celles d'été, celles d'automne et celles d'hiver.

Les poires d'été :

Elles sont récoltées de mi-juillet à septembre et vous pouvez les retrouver sur les étals jusqu’en octobre.

  • Les poires Guyot : poires de grande taille, jaunes fondantes et juteuses.
  • Les poires William : poires de taille moyenne allant du jaune au rouge, très sucrées et juteuses.

Les poires d'automne :

Elles sont récoltées de septembre à novembre et sont sur les étals jusqu’en mars.

  • Beurré Hardy : poires jaunes-vertes, assez sucrées.
  • Louise Bonne : poires jaunes-vertes, peu sucrées, légèrement acidulées.
  • Conférence : poires de forme allongée, jaunes-vertes, acidulées.

Les poires d'hiver :

Ce sont les poires les moins répandues, elles se consomment de janvier à mars.

  • Comice : poires jaunes pâles, fondantes et bien sucrées.
  • Passe-Crassane : ce sont des poires un peu particulières. Elles sont nées du croisement d'une poire et d'un coing. Elles ont une forme presque ronde, vous les reconnaîtrez grâce au bouchon de cire rouge à leur extrémité.
La saison des poires

Comment choisir vos poires ?

Les poires sont des fruits climactériques, c'est-à-dire qu'elles continuent de mûrir après leur cueillette. Vous pouvez donc choisir les poires encore fermes, elles mûriront chez vous. Les poires sont des fruits très délicats, c'est donc plus sûr de les choisir un peu fermes, car une fois mûres, elles s'abîment facilement.

Comment cuisiner les poires :

Les poires se consomment aussi bien crues que cuites, elles se cuisinent dans des plats salés et sucrés et elles sont absolument délicieuses aussi bien avec du chocolat qu'avec du roquefort. Vous pouvez les couper et les manger en salades, mais aussi, les mettre au four, sur une tarte, une tartine ou une pizza. Elles sont également délicieuses en crumble ou sur une crêpe. Elles regorgent de saveurs et sauront vous surprendre.

Nos recettes de poires :

Les pommes

Parfois, la simplicité a du bon ! C'est bien le cas pour les pommes. Souvent oubliées de nos corbeilles à fruits, les pommes valent pourtant bien la peine qu'on leur portent un peu d'intérêt !

Les pommes

One apple a day keep the doctor away

Les pommes ont la réputation d'être de véritables alliés santé, mais allons voir ça de plus près ! Selon des études, manger une pomme par semaine aurait des effets positifs sur les voies respiratoires et notamment sur l'asthme. Les fibres contenues dans les pommes aident à agglomérer les graisses et sucres et éviter leur absorption par l'intestin grêle. Cela limite l'augmentation du cholestérol sanguin. Grâce à leur haute teneur en antioxydant, les pommes aident à prévenir l'obésité et le diabète. Elles ont vraiment tout bon !

Quelles pommes choisir ?

Tout d'abord, les pommes doivent être choisies bien fermes. Cela vous permettra d'éviter les pommes trop farineuses qui ne sont pas très agréables en bouche.

Attention : lorsque vous choisissez vos pommes, ne vous fiez pas aux apparences. Les fruits bio peuvent paraître moins appétissants, mais cela n'entame en rien leurs saveurs. En revanche, méfiez-vous des pommes brillantes, vernies et alléchantes, en général, les pommes qui brillent de mille feux sont en réalité recouvertes d'une pellicule de cire...

Pour choisir vos pommes, pensez bien à ce que vous allez en faire : les croquer à pleines dents, cuisiner une tarte aux pommes ou une compote, ou encore mieux, une tatin ?

Quelles pommes à croquer ?

Si vous souhaitez déguster les pommes crues, recherchez des pommes aux saveurs sucrées et à la texture croquante telles que les Gala, les Granny Smith, les Pink Lady, les Reine des Reinettes ou encore les Elstar.

Quelles pommes à compoter ?

Si au contraire, vous souhaitez faire une bonne compote ou une tarte tatin (avoir des pommes bien fondantes après cuisson), tournez-vous plutôt vers des variétés très sucrées à la chair tendre :  la Jonagold ou la reinette grise.

Quelles pommes pour un crumble ?

Vous êtes motivés pour réaliser une délicieuse tarte fine aux pommes, des pommes au four ou un bon crumble ? Vous cherchez donc des pommes savoureuses qui restent fermes à la cuisson comme les Elstar, les Braeburn, les Golden ou encore les Honey Crunch.

Comment les conserver ?

Si vous les consommez très rapidement, conservez-les dans votre corbeille à fruits (loin des bananes qui font mûrir tous les fruits environnants). En revanche, si vous souhaitez les conserver un peu plus longtemps, placez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur où elles seront à la bonne température. Pensez à les sortir quelques minutes avant de les manger afin qu'elles ne soient pas trop froides.

La saison des pommes

Il y a des pommes toute l'année, ce n'est pas un mythe ! Certaines pommes sont des fruits de garde, de telle sorte que de janvier à décembre il y a toujours une pomme prête à être croquée. Vous pouvez compter sur les reinettes et les Gala dès le mois d'août et les Pink Lady ou Ariane jusqu'en juillet : une année entière de pommes !

La saison des pommes

Nos recettes de pommes

Le poireau

Celui que l'on appelle "l'asperge du pauvre" n'est pas pauvre pour un sou ! Le poireau, qui malgré lui, nous rappelle la cuisine d'hiver ultra classique, mérite bien qu'on le dépoussière !

La saison du poireau

Le poireau est le légume d'automne et d'hiver par excellence. Il résiste à tout : le froid, la pluie, la grêle... Rien ne l'arrête ! Il est disponible toute l'année mais il est réellement de saison du mois de septembre au mois d'avril : juste le temps d'en profiter.

Les bienfaits du poireau

Question bienfaits, il n'y a pas de doute, le poireau nous veut du bien ! C'est le parfait équilibre entre un très faible apport en calories et un gros apport en vitamines et minéraux : tout ce que l'on demande ! Il est riche en vitamine A et C. Le poireau a une teneur en sodium très faible et une teneur en potassium très élevée, ce qui lui confère de grandes propriétés diurétiques.

Le poireau en cuisine

Le poireau à un rôle double en cuisine, il est à la fois légume et condiment. Il est là pour donner du goût ! Traditionnellement, il est à la base de presque toutes les soupes et veloutés. Il vient parfumer un bouquet garni ou donner du goût à un ragoût. Mais le poireau est aussi un légume à part entière. Il est parfois cuit à l'eau et servi en vinaigrette, fondu à la poêle et servi accompagné de Saint-Jacques ou cuit au four et gratiné d'un fromage de Savoie.

La préparation du poireau
Il faut savoir bien préparer le poireau. N'avez-vous jamais mangé un poireau mal lavé avec quelques grains de sable qui craquent sous la dent ? Le genre de sensation qu'on ne souhaite pas revivre. Pour cela, rien de plus simple : il y a une règle à retenir : le poireau se lave une fois qu'il est déjà coupé. Émincez vos poireaux, puis placez-les dans une passoire pour les laver. Si vous gardez vos poireaux entiers, vous pouvez tout de même faire quelques incisions dans la longueur afin de les laver.

La cuisson du poireau
Le poireau se cuit à l'eau ou à la vapeur, mais il est aussi délicieux fondu dans du beurre.

  • 10 minutes à l’eau
  • 10 minutes à la vapeur
  • 15 minutes à la poêle
Astuces anti-gaspi
Le poireau si on l'aime, on le mange en entier, pas de gâchis ! Trop souvent, on ne cuisine que la partie blanche du poireau et on jette le reste, soit la moitié du poireau. Or, les vitamines et minéraux du poireau se trouvent dans la partie verte qui finit souvent à la poubelle. Le vert se cuisine comme le blanc, il peut être cuit à la vapeur, à l'eau ou encore fondu dans du beurre !

Nos recettes de poireau

La betterave

Et vous, comment mangez-vous les betteraves ? En salade ? Rôties au four ? Nous vous présentons ici cet ingrédient magique, excellent pour la santé, qui s'acoquine parfaitement avec les autres légumes ou les fromages frais. Même si elle est la star de l'automne, la betterave se déguste toute l'année !

La saison de la betterave

La betterave rouge se consomme de juin à novembre : c'est à cette période que vous pouvez la manger crue. Cuite, elle sera disponible toute l’année, dans tous les supermarchés, marchés, et primeurs !

Les bienfaits de la betterave

Bon pour la santé, elle est recommandée pour son grand pouvoir antioxydant. C’est-à-dire qu’elle protège le corps des radicaux libres en les empêchant d’oxyder les petits atomes de nos cellules. Elle prévient ainsi certaines maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Cuisiner la betterave

On l’utilise volontiers dans les salades en version cuite ou crue, ou dans les assiettes de légumes rôtis au four.
NB: crue, la betterave est plus difficile à digérer. On s’octroiera de ce fait de très petites quantités, et coupée finement.

Si vous voulez la manger cuite, vous la trouverez déjà cuite en magasin, vendue sous vide. Si vous voulez l'acheter crue et la cuire vous-même : plongez la betterave dans l'eau bouillante pendant une bonne heure. Laissez refroidir. Retirez la peau (cette partie plus épaisse et plus dure qui enveloppe toute la betterave). Coupez-la en petits cubes ou en fines tranches, à votre guise !

Nos recettes de betterave

La butternut

Le nom français de la butternut est le doubeurre. Elle a une forme plus allongée que le potimarron ou le potiron et sa couleur est orange clair. Sa chair est très tendre et sucrée, on peut l'utiliser pour des recettes sucrées mais aussi en gratin ou cuite au four afin de profiter de son goût original.

La saison de la butternut

La butternut, comme toutes les courges, c'est un légume d'automne mais elle se conserve pendant des mois, à l'abri de la lumière et de l'humidité. Vous la trouverez sur vos étals d'octobre à février.

Les bienfaits de la butternut

En plus d'être délicieuse, voici quelques bonnes raisons d'intégrer la butternut à vos menus. Elle est riche en eau et assez pauvre en calories. Elle est riche en fibres. Elle est aussi pleine de minéraux (magnésium, calcium et fer) et fortement chargée en bêta-carotène ou pro-vitamine A. What else ?

La butternut en cuisine

La butternut est, tout comme ses consœurs les courges, douce et sucrée à souhait. Les enfants l'adorent pour sa sucrosité, elle s'apparente presque à un fruit avec son goût subtil et sa texture onctueuse.

Contrairement au potimarron, la peau de la butternut est assez épaisse, il vaut mieux s'en séparer avant de la manger. Prenez votre courage à deux mains et à l'aide d'un couteau, coupez la peau petit à petit. C'est un peu long mais, promis, ça vaut le coup !

Le saviez-vous ?
La butternut peut se manger crue ! Elle est même délicieuse en salade, râpée avec une bonne vinaigrette. Mais pour manger cette courge crue, il vaut mieux privilégier une butternut toute jeune et fraîche. On la reconnait à la couleur de sa peau. Plus elle est claire et tire vers le beige, plus elle est jeune. Lorsqu'elle commence à virer à l'orange, il vaut mieux la cuire car elle a déjà quelques mois.

Nos recettes de butternut

Le chou de Bruxelles

Le pauvre petit chou, il n'a vraiment pas très bonne réputation !  Il est boudé par certains, il est provocateur "d'effets secondaires" pour d'autres... Redorons ensemble l'image de ce légume qui a pourtant tout pour vous plaire.

La saison du chou de Bruxelles

Le plus petit chou n'est pas disponible bien longtemps. Profitez-en en novembre et décembre pendant la pleine saison.

Les bienfaits du chou de Bruxelles

Il a beau être petit, le chou de Bruxelles est plein de ressources. Il est riche en vitamine C, en antioxydants et en eau. En revanche, il est très faible en calories, ce qui n'est pas pour nous déplaire !

Le chou de Bruxelles en cuisine

Cru, cuit, à la vapeur, rôti, à l'eau. Le Chou de Bruxelles est tout sauf difficile, il s'adapte et se cuit selon vos préférences. Voici un petit guide de cuisson pour y voir plus clair :

  • À l'eau : 10 à 15 minutes
  • À la vapeur : 5 minutes
  • À la poêle : 10 minutes

Nos recettes de chou de Bruxelles

La patate douce

Qu'est-ce que c'est bon la patate douce ! Sucrée ou salée, elle met un peu de gaieté dans nos plats. Mais d'où vient-elle ? Comment la cuisine-t-on ? Avec quoi l'associer ? Et quand la consommer ? Voilà un petit guide de la patate douce !

D'où vient la patate douce ?

Nous ne connaissons pas la patate douce à l'état sauvage, il est donc difficile de remonter jusqu'à son origine. Néanmoins, les archéologues situent son berceau originel en Amérique du Sud. Ce sont les Espagnols et les Portugais qui introduisent la patate douce en Europe puis dans le reste du monde. Elle est cultivée en France, mais très peu et uniquement dans le sud, car elle pousse dans les climats chauds, c'est pour cela qu'elle est très majoritairement cultivée dans l'hémisphère sud.

La saison de la patate douce

Vous la trouverez chez votre primeur tout au long de l'année. Mais la pleine saison de la patate douce est de septembre à mars.

Les bienfaits de la patate douce

Comme la pomme de terre, la patate douce est un tubercule riche en amidon. Sa peau contient de puissants antioxydants alors on zappe l'étape épluchage, on la nettoie vigoureusement à la brosse et on la cuisine telle quelle, avec la peau !

Elle est pleine de minéraux et de vitamines et comme la carotte, elle est bourrée de bétas carotènes : elle donne donc bonne mine. La légende était donc vraie ! Mais rend-elle aimable ? Rien n'est moins sûr !

Bonne nouvelle : même si la patate douce est sucrée elle est très faible en calories alors on ne va pas se priver !

La patate douce dans l'assiette

Elle a une saveur légèrement sucrée qui peut faire penser à la carotte. Néanmoins, on la cuisine comme la pomme de terre : en purée, sautée, en soupe, en gratin... Mais rien n'empêche de la préparer en dessert. C'est d'ailleurs une spécialité outre-Atlantique : la tarte de patates douces.

La patate douce est présente depuis très peu sur nos étals, mais elle est omniprésente en Afrique et en Amérique du Sud. Cuisiner la patate douce c'est donc l'occasion d'oser de nouvelles recettes et de nouvelles associations.

Elle est délicieuse avec :

  • du lait de coco
  • des cacahuètes
  • de la cannelle
  • de la coriandre
  • des crevettes
  • du citron vert

Astuce Jow : ajoutez un peu de citron ou de citron vert dans vos recettes de patates douces. Cela permet d'équilibrer le sucre présent dans la patate douce en apportant un peu d'acidité.

Nos recettes de patate douce