La papillote : bon ok c'est une cuisson douce qui conserve les vitamines et qui est bonne pour la santé, mais c'est vrai que mal préparée, la papillote peu être un peu fade... Mais pas de ça chez nous ! On vous apprend à cuisiner la papillote gourmande pleine de saveurs et de goûts !

Non, vraiment, on ne comprend pas pourquoi on ne cuisine plus trop de papillotes aujourd'hui... C'est un mode de cuisson hyper facile, pratique et sain qui malheureusement est passé aux oubliettes... On s'est dit qu'on allait le remettre au goût du jour et vous prouver que la papillote, c'est sain, mais surtout, c'est très bon ! Le problème de la papillote, c'est qu'elle a mauvaise réputation ! Elles est souvent associée aux régimes parce qu'elle est light, mais elles peut aussi être très gourmande. On ajoute un filet d'huile d'olive ou une noisette de beurre dans la papillote et on se laisse surprendre !

Qu'est ce qu'on peut bien mettre dans sa papillote ?

Contrairement à ce que l'on pense, la papillote ce n'est pas qu'au poisson ! C'est un mode de cuisson qui se prête à toutes sortes d'aliments. On peut tout à fait cuire des viandes ou des légumes en papillote, il faut simplement adapter le temps de cuisson.

La clé d'une bonne papillote c'est l'assaisonnement ; pour qu'elle ait du goût : rien de plus simple ; ajoutez des épices, des baies, des herbes... Nous vous donnons quelques exemples de délicieuses associations de saveurs à réaliser en papillote :

  • Cabillaud - coriandre - baies rose
  • Saumon - poivre vert - ciboulette
  • Poulet - citron - coriandre - moutarde
  • Veau - anis - laurier
  • Agneau - ras el hanout - ail - aneth
  • Brocoli - curry - gingembre
  • Pommes de terre - cardamome - curcuma
  • Navet - gingembre - cannelle - muscade

Pour avoir un repas complet, découpez les légumes de votre choix, ajoutez-les dans la papillote, ajoutez un filet d'huile d'olive et pourquoi pas un filet de vin blanc. Vous avez une grosse faim : ajoutez des féculents (riz, blé, couscous, quinoa...); il faut simplement les cuire au préalable.

Mangez léger avec la papillote

La papillote est l'un des seuls modes de cuisson qui ne nécessite pas l'ajout de matière grasse. En effet, les plats au four ou à la poêle nécessitent l'ajout de matière grasse pour que les aliments ne collent pas au plat ou à la poêle. C'est pour cette raison que les diététiciens ont longtemps recommandé la cuisson en papillote : un pavé de poisson dans du papier cuisson, hop au four et direct dans l'assiette. Au-delà de la cuisson sans matière grasse, la papillote permet également une cuisson à l'étouffée, le goût et les vitamines sont donc préservés. Bref, la papillote à tout bon.

Mode d'emploi de la papillote

Rien n'est plus facile que de préparer une papillote. Un vrai jeu d'enfant ! Coupez une feuille de papier cuisson ou de papier aluminium. Garnissez-le selon vos goûts : poissons, viandes, légumes, épices, baies, herbes... Ajoutez de l'huile, du beurre, du vin, ou du vinaigre. Repliez le papier vers le milieu puis repliez les bords comme un ourlet jusqu'à ce que la papillote soit fermée.
Petite astuce : Si vous voulez être sûr que votre papillote soit bien fermée et scellée, badigeonnez les bords du papier de blanc d'œufs.

Une petite vidéo explicative ci-dessous, pour préparer une bonne papillote au poulet :

Cuisson de la papillote

Si la papillote n'a pas bonne réputation, c'est aussi pour cela, elle est souvent trop cuite et perd donc en saveurs et en textures. Il faut adapter le temps de cuisson en fonction des aliments :

  • le poisson: soit 20 minutes à 180°C, soit 10 minutes à 210°C
  • les viandes blanches : 20 minutes à 200°C
  • les légumes coupées en petits dés : 25 minutes à 200°C
  • les pommes de terre : 40 minutes à 200°C

Papillote fact

Maintenant que vous savez tout sur la papillote, on vous dévoile l'étape supérieure : les papillotes 100% comestibles. On remplace le papier cuisson par de la feuille de vigne, feuille de chou, feuille de bananier... Pas de gâchis pour encore plus de gourmandise.