Nous aussi, on adore les pâtes et le riz, mais c'est quand même plus sympa si on pouvait varier un peu ! Ça tombe bien, nous avons plein de recettes de quinoa, de couscous, de polenta... À vous faire découvrir ! Parce que chaque repas doit être une découverte !

La polenta

Cette poudre jaune vif, toute fine, n'est rien d'autre que de la farine de maïs. Et oui, ni plus, ni moins ! C'est un ingrédient clé de la gastronomie italienne. Elle à longtemps été considérée, comme "le plat des pauvres". En effet, c'est un plat on ne peut plus simple, un mélange de farine et d'eau ou de lait qui est très consistant, nourrissant et très abordable !

Comment cuisiner la Polenta ?

Pas besoin d'être un fin cuisinier pour se préparer un plat de polenta, ça n'a rien de compliquer ! Il vous faut 250 ml de lait et 50 g de polenta par personne (vous pouvez remplacer le lait par de l'eau ou du bouillon selon vos goûts). Faites bouillir le lait dans une casserole, salez poivrez. Ajoutez ensuite la polenta en pluie tout en remuant avec un fouet pendant 3 à 4 minutes jusqu'à obtenir une texture crémeuse. Tips : incorporez du parmesan à la fin de la préparation pour plus de gourmandise !


Le quinoa

Le quinoa est une plante herbacée (comme le sarrasin) utilisée comme une céréale. Elle est originaire d'Amérique du Sud ou elle est largement consommée. C'est un vrai petit trésor de nutrition : elle contient bien plus de protéines que les céréales classiques et elle contient tous les acides aminés essentiels qui manque à ces dernières. C'est pour cela qu'elles sont parfaites pour les végétariens. Le quinoa est également une céréale qui ne contient pas de gluten, parfaite également pour les personnes intolérantes au gluten.

Comment cuisiner le quinoa ?

Il est important de commencer par rincer le quinoa pour éliminer la saponine. C'est une substance végétale produite par la plante et qui enveloppe la graine pour la protésger des insectes et des oiseaux. Le problème, c'est qu'elle rend le quinoa amère et à forte dose, elle peut être toxique. Faites ensuite cuire le quinoa 10 à 15 minutes dans 1,5 fois son volume d'eau. Coupez alors le feu, couvrez et laissez gonfler encore 10 minutes. C'est prêt !


La semoule

La semoule de blé est obtenue en broyant les graines de blé dur. C'est un procédé très ancien qui était déjà connu des Égyptiens, des Grecs et des Romains. Il existe différents types de semoule :

  • La semoule de blé (parfaite avec un couscous ou un tajine)
  • La semoule de maïs (utilisée dans la préparation de la polenta)
  • La semoule de manioc ou attiéké (très utilisée en Afrique et au Brésil)

La semoule est plus ou moins broyée. On parle de semoule à gros grains, grains moyens ou de semoule fine. Les deux premières sont généralement réservées aux plats salés alors que la semoule fine est utilisée pour la préparation de desserts.

Comment cuisiner la semoule ?

Dans les règles de l'art, la semoule est cuite à la vapeur, mais elle peut aussi être préparée plus rapidement à l'eau. Faites bouillir la même quantité d'eau que de semoule (100 ml d'eau pour 100 g de semoule). Couvrez votre semoule d'eau, couvrez le plat et laissez gonfler 5 minutes. Égrainez la semoule à l'aide d'une fourchette. C'est prêt !


Le blé

Le blé est extrêmement présent dans notre alimentation sous forme de farine, de pâtes, de semoule... Mais sous sa forme originelle beaucoup moins... Pourquoi ? Pour une question pratique : il est extrêmement long à cuire, cela prend plusieurs heures. Depuis les années 90, une technique de pré-cuisson à été mis en place par entreprise française. On peut donc désormais consommer le blé après une cuisson de 15 minutes seulement ! Une vraie petite révolution !

Comment cuisiner blé ?

Le blé peut se cuisiner de 2 façons :

  • 10 minutes de cuisson dans de l'eau bouillante, comme des pâtes
  • 15 minutes de cuisson comme un risotto, par absorption

C'est à vous de voir !