Au fur et à mesure que les températures baissent, les étalages se remplissent de délicieuses courges : potimarron, butternut, pâtisson, citrouille... On en mange toute la saison de l'entrée au dessert et on apprécie leur douceur.

Mais d'où viennent-elles ?

Elles sont originaires d'Amérique du Sud et sont consommées depuis plus de 10000 ans. En Europe elles ont été ramenées au XVe siècle par Christophe Colomb.

Courges ou pas courges ?

Sous le nom de courge, sont regroupés plus de 800 espèces de légumes parmi lesquelles il est difficile de s'y retrouver. Il y en a de toutes formes, tailles et couleurs, mais elles ont toutes un point en commun : leur saveur toute douce qui sait nous réconforter une fois l'hiver venu.

On vous donne un petit coup de pouce pour distinguer les courges les plus courantes :

  • Le potiron

À ne pas confondre avec la citrouille qui se consomme très rarement. Le potiron est plus petit et a la chair tendre et savoureuse, très sucrée, on peut l'utiliser en dessert. Petite astuce anti-gâchis : si vous cuisinez un potiron, récupérez les graines, lavez-les et faites-les griller au four. Vous voilà avec des graines de courges pour agrémenter vos salades.

  • Le potimarron

Plus petit que le potiron, il a une peau fine et une chair orange tendre. Il ressemble à une grosse figue orange. Plus fort en goût que le potimarron, il a une saveur de châtaigne très particulière (et délicieuse) et il est excellent en purée, tourte, gratin, cake, potage, soufflé, ou tout simplement rôti au four.

  • La butternut

Le nom française de la butternut est le doubeurre. Elle à une forme plus allongée que le potimarron ou le potiron et sa couleur est orange clair. Sa chair est très tendre et sucrée, on peut l'utiliser pour des recettes sucrées mais aussi en gratin ou cuite au four afin de profiter de son goût original.

  • Le pâtisson

Le pâtisson fait parti des oubliés... Ce qu'on appelle les légumes oubliés et c'est bien dommage, car c'est un pur régal. Il est très reconnaissable grâce à sa forme circulaire et aplatie agrémentée de bosses plus ou moins marquées. Il peut être blanc, orange ou panaché. Le pâtisson est une courge un peu particulière. Sa chair n'est pas sucrée comme celle de ses "cousins", il a une saveur très proche de celle des artichauts et sa saison est l'été. On peut le faire frire, sauter, cuire à l'eau ou au four.

  • La courge spaghetti

La courge spaghetti porte bien son nom, car une fois cuite, sa chair jaune clair se transforme en filaments : en "spaghetti". Une super alternative aux pâtes de blé, elles peuvent être cuisinées comme des pâtes classiques ou comme une courge : en gratin, en soupe...

  • La citrouille

On en aurait presque oublié la plus emblématique des courges. La chair de la citrouille se cuisine également, mais elle est assez fade et filandreuse, on préfère donc lui réserver une place sur le rebord de la fenêtre, avec une bougie !
On retrousse ses manches et on sculpte une jolie citrouille pour Halloween. Un petit guide juste en dessous pour préparer une citrouille d'Halloween en famille :

La saison des courges

Et bien c'est maintenant, tout de suite, immédiatement, c'est le moment de vous régaler de soupes et de gratins de potimarron, potiron ou butternut. Vous les trouverez sur les étals des primeurs d'octobre à janvier.

La santé dans l'assiette

En plus d'être délicieuses, voici quelques bonnes raisons d'intégrer les courges à vos menus. Elles sont riches en eau et assez pauvres en calories. Selon les variétés elles sont plus ou moins riches en fibres. Elles sont aussi pleines de minéraux (magnésium, calcium et fer) et les plus colorées, bien orangées, sont fortement chargées en bêta-carotène ou pro-vitamine A.

Convaincu ? On passe en cuisine pour préparer de délicieuses recettes de courges :