Que le fromage coule à flots. À défaut de pouvoir manger au bord des pistes cette année, on ramène la montagne dans votre salon ! 🏔

Le fromage qu'est-ce que c'est bon, gourmand et tellement réconfortant ! Alors on profite de cette vague de froid pour le mettre au menu. Et non, pas besoin d'être face au Mont Blanc pour manger des plats montagnard, chez JOW on est un peu des magiciens, car on apporte la montagne jusqu'à vous.

La saison des plats d'hiver est officiellement ouverte ! Fondue, raclette, tartiflette, croziflette... Combien pourrez-vous en manger d'ici le printemps ?

In tartiflette we trust !

Le plat de montagne par excellence ! Hyper rapide et facile à cuisiner. Pommes de terre, lardons, oignons, vin blanc, reblochon = un plat dont on rêve la nuit !

La croziflette c'est pas mal aussi !

La croziflette, c'est exactement comme une tartiflette, mais on remplace les pommes de terre par des petites pâtes savoyardes : les crozets. Selon nous, tout le monde devrait pouvoir manger une bonne croziflette, on a donc créé une croziflette veggie pour que tous puissent en profiter !

Passion mont d'or ❤️

Un plat plus simple, ce n'est pas possible : enfournez le mont d'or au four, faites cuire les pommes de terre à l'eau et dégustez ! Ooooh ce fromage fondu... On n'en aura jamais assez !

On se fait une petite raclette ?

Un hiver sans raclette, ce n'est pas envisageable... Il faut pouvoir en manger au moins une au cours de l'hiver et ce n'est pas négociable !

Et pourquoi ne pas mettre la raclette dans une tarte ?

Pas très traditionnelle comme recette, mais pas moins gourmande et dégoulinante !

On emmène la normandie à la montagne : pourquoi pas ?

Que personne ne s'offusque ! On sait bien que ce n'est pas un plat de montagne, mais du fromage coulant dans lequel tremper son pain, on s'est dit que le camembert avait bien sa place ici !

Le saviez vous ?

La tartiflette, un vrai délice authentique de Savoie ! Authentique ? Euh, je ne crois pas, non ! Vous ne le croirez sûrement pas, mais la tartiflette a été créée pour une action commerciale du syndicat interprofessionnel du Reblochon, en 1980. Et oui, à cette époque, le Reblochon n'avait plus la cote et les producteurs ont inventé cette recette pour booster les ventes. Comme quoi, même en cuisine "la valeur n'attend point le nombre des années".

Mais revenons à nos moutons, pourquoi le nom tartiflette ?
Elle tire son nom de tartiflâ ou pommes de terre en savoyard et s'inspire d'une autre recette, la "péla" (pelle en dialecte savoyard) qui consiste à faire revenir des pommes de terre, des oignons et du fromage dans une poêle spécifique ayant un très long manche. On lui a ajouté le suffixe "-ette" pour la rendre plus coquette, plus minouchette, plus recette :)
Sa cousine franc-comtoise, la "morbiflette" est, quant à elle, tout naturellement, préparée avec du Morbier (vous le saviez, n'est-ce pas ?).

On se couchera moins bête mais certainement pas moins lourd après cette bonne tartiflette !