Courge ou pas courge, champignon ou chou... Pas si facile de manger de saison... On vous dit tout sur la saisonnalité des produits d'automne et on vous souffle de super recettes faciles à préparer. Vous allez adorer l'automne et ne plus jamais regretter l'été !

Nous, chez JOW, on aime toutes les saisons. Chacune apporte son lot de produits frais, si bien qu'on ne s'ennuie jamais en cuisine ! À chaque saison, ses légumes, On les retrouve toujours avec beaucoup de plaisir (même le céleri, oui, oui !). Alors accueillez comme il se doit les fruits et légumes d'automne. Ils seront là seulement le temps d'une saison, alors à vous d'en profiter avant le froid hivernal.

Consommons de saison

Nous privilégions toujours une consommation de saison en vous suggérant des recettes de saison dans vos menus. Selon nous, les recettes les plus savoureuses seront toujours celles réalisées avec les produits les plus frais possible. Consommer de saison et locale, est la promesse de produits tout juste récoltés, plein de saveurs et qui se conserverons mieux. Tout ce dont on a besoin pour préparer de bons petits plats.

Qu'est-ce qu'on mange cet automne ?

Au menu, vous trouverez un assortiment de soupes, de veloutés, de ragoûts, de gratins, de plats familiaux réconfortants et généreux. Mais attention, nous les préparons toujours à base de fruits et légumes de saison, car c'est tellement meilleur :  local, bon marché, varié et surtout délicieux ! Que commence le festival de potiron, potimarron, courge, pomme de terre, carotte, poireau, betterave, chou, brocoli, pomme, poire, figue, prune...

Les légumes d'automne :

On se régale de potimarron, de potiron, de topinambour, de carotte, de maïs, de laitue, de poireau, de panais, de courge, de céleri, de betterave, de brocoli, de chou, de pomme de terre, d'épinard, de champignon...

Les fruits d'automne :

C'est la saison des châtaignes, des figues, du raisin, des pommes, des poires, des prunes, des noix et noisettes, des kakis, des kiwis, des mandarines, des coings...

Il y a de quoi faire ! Et pas de panique, nous avons 1001 idées de recettes simples pour vous aider à cuisiner les fruits et légumes cet automne. Manger des légumes de saison ne sera plus jamais une corvée, mais un vrai plaisir !

Place à nos produits préférés de la saison, nous vous en disons un peu plus sur nos préférés : la saison, les bienfaits, les calories, la cuisson et bien sûr nos meilleures recettes !

Les champignons

Le champignon, c'est très très bon ! Un vrai caméléon de la cuisine, il peut être un plat tout bête ou un repas d'exception. On l'aime cuit, cru, poêlé, farci, rôti... Découvrez notre sélection de recettes à base de champignons.

À la chasse aux champignons

Profitez-en, l'automne, c'est la saison du champignon. L'occasion d'aller faire un petit tour en forêt pour tenter votre chance. Vous trouverez certainement des cèpes, des girolles ou des morilles : de quoi faire une bonne poêlée. Prenez toutes les précautions nécessaires pour bien identifier les champignons que vous ramassez et assurez-vous qu'ils ne sont pas toxiques.

Il n'y a plus qu'à trouver un bon coin à champignon. Ne comptez pas sur vos amis pour vous donner le leur. Ce sont des secrets bien gardés !

Le champignon de Paris
La simplicité à parfois du bon. Un champignon avec un goût tout doux et un prix encore plus doux. C'est l'un des champignons les plus cuisinés, il peut être blanc ou brun. Il nécessite une cuisson express, pour ne pas perdre de sa saveur ou de sa texture. On résume le champignon de Paris est délicieux, bon marché et se cuisine hyper rapidement. Il n'a vraiment que des qualités ! C'est ce champignon que vous retrouverez dans la majorité des recettes JOW.

La saison du champignon

La pleine saison du champignon de Paris est en octobre-novembre, c'est un légume d'automne, mais il est disponible presque toute l'année !

Les calories du champignon

Comptez 21 kcal pour 100 g de champignons de Paris. Le champignon est un ingrédient très faible en calories, il n'est pas plus calorique qu'un légume vert.

La préparation du champignon

Il y a différentes écoles pour la préparation du champignon :

  • Ceux qui pèlent le champignon
  • Ceux qui lavent le champignon
  • Ceux qui brossent le champignon

Nous sommes plutôt d'avis de brosser les champignons. Peler les champignons est extrêmement long et fastidieux et les laver les gorgent d'eau. Alors que si vous les brossez à l'aide d'une brosse douce, vous les débarrassez des résidus de terre et de sable.

La cuisson du champignon

Chez JOW, le champignon, nous l'aimons ou cru ou poêlé ou rôti. Les cuissons à l'eau ou à la vapeur vont le gorger d'eau. Mieux vaut une cuisson à forte température et avec un filet d'huile.

Nos recettes de champignons

Les courges

Sous le nom de courge, sont regroupées plus de 800 espèces de légumes parmi lesquelles il est difficile de s'y retrouver. Il y en a de toutes formes, tailles et couleurs, mais elles ont toutes un point en commun : leur saveur toute douce qui sait nous réconforter une fois l'automne venu.

Les différentes courges

  • Le potiron

À ne pas confondre avec la citrouille qui se consomme très rarement. Le potiron est plus petit et a la chair tendre et savoureuse, très sucrée, on peut l'utiliser en dessert.

  • Le potimarron

Plus fort en goût que le potiron, il a une saveur de châtaigne très particulière (et délicieuse) et il est excellent en purée, tourte, gratin, cake, potage, soufflé, ou tout simplement rôti au four.

  • La butternut

Sa chair est très tendre et sucrée, on peut l'utiliser pour des recettes sucrées, mais aussi en gratin ou cuite au four afin de profiter de son goût original.

  • Le pâtisson

Sa chair n'est pas sucrée comme celle de ses "cousins", il a une saveur très proche de celle des artichauts et sa saison est l'été. On peut le faire frire, sauter, cuire à l'eau ou au four.

  • La courge spaghetti

La courge spaghetti porte bien son nom, car une fois cuite, sa chair jaune clair se transforme en filaments : en "spaghetti". Une super alternative aux pâtes de blé, elles peuvent être cuisinées comme des pâtes classiques ou comme une courge : en gratin, en soupe...

La saison des courges : le légume d'automne

Et bien c'est maintenant, tout de suite, immédiatement, c'est le moment de vous régaler de soupes et de gratins de potimarron, potiron ou butternut. Vous les trouverez sur les étals des primeurs de septembre à janvier.

Les bienfaits des courges

En plus d'être délicieuses, voici quelques bonnes raisons d'intégrer les courges à vos menus. Elles sont riches en eau et assez pauvres en calories. Selon les variétés elles sont plus ou moins riches en fibres. Elles sont aussi pleines de minéraux (magnésium, calcium et fer) et les plus colorées, bien orangées, sont fortement chargées en bêta-carotène ou pro-vitamine A.

Nos recettes de courges

La poire

Savez vous que la poire est l'un des seuls fruits disponible presque toute l'année, alors profitons-en pour en cuisiner en toute saison !

Il existe plus de 2000 variétés de poires, mais seulement une dizaine de variétés sont commercialisées. Elles se répartissent entre l'été et l'hiver : la nature est bien faite ! La poire à tout pour plaire, elle est peu calorique et contient de nombreux nutriments et fibres. Elle est délicieuse, à croquer nature, dans des desserts ou encore dans des plats salés. Que demander de plus ?

La poire, un fruit d'automne, mais pas que !  

On peut classer les poires en trois catégories, en fonction de leur période de récolte : celles d'été, celles d'automne et celles d'hiver.

Les poires d'été

Elles sont récoltées de mi-juillet à septembre et vous pouvez les retrouver sur les étales jusqu’en octobre.

  • Les poires Guyot : poire de grande taille, jaune fondante et juteuse.
  • Les poires William : poire de taille moyenne allant du jaune au rouge, très sucrée et juteuse.

Les poires d'automne

Elles sont récoltées de septembre à novembre et elles sont sur les étales jusqu’en mars.

  • Beurré Hardy : poire jaune-vert, assez sucrée.
  • Louise Bonne : poire jaune-vert, peu sucrée, légèrement acidulée.
  • Conférence : poire de forme allongée, jaune-vert, acidulée.

Les poires d'hiver

Ce sont les poires les moins répandues, elles se consomment de janvier à mars.

  • Comice : poire jaune pâle, fondante et bien sucrée.
  • Passe-Crassane : c'est une poire un peu particulière. Elle est née du croisement d'une poire et d'un coing. Elle a une forme presque ronde, vous la reconnaîtrez grâce au bouchon de cire rouge à son extrémité.

Comment choisir une poire ?

La poire est un fruit climactérique, c'est-à-dire qu'elle continue de mûrir après sa cueillette. Vous pouvez donc choisir les poires encore fermes et elles mûriront chez vous. La poire est un fruit très délicat, c'est donc plus sûr de la choisir un peu ferme, car une fois mûre, elle s'abîme facilement.

Comment cuisiner les poires :

La poire se consomme aussi bien crue que cuite, elle se cuisine dans des plats salés et sucrés et elle est absolument délicieuse avec du chocolat ou du roquefort. Vous pouvez aussi bien les couper et les manger en salades, les mettre au four sur une tarte, une tartine ou une pizza. Elle est également délicieuse en crumble, sur une crêpe. Elle regorge de saveurs et elle saura vous surprendre.

Nos recettes de poires :

La pomme

Parfois la simplicité a du bon ! C'est bien le cas pour la pomme ! Souvent oubliée de nos corbeilles à fruits, la pomme vaut pourtant bien la peine qu'on lui porte un peu d'intérêt !

One apple a day keep the doctor away

La pomme à la réputation d'être un véritable allié santé, mais allons voir ça de plus près ! Selon des études, manger une pomme par semaine aurait des effets positifs sur les voies respiratoires et notamment sur l'asthme. Les fibres contenues dans la pomme aident à agglomérer les graisses et sucres et éviter leur absorption par l'intestin grêle. Cela limite l'augmentation du cholestérol sanguin. Grâce à sa haute teneur en antioxydant, la pomme aide à prévenir l'obésité et le diabète. Elle a vraiment tout bon !

Quelle pomme choisir ?

Tout d'abord, les pommes doivent être choisies bien fermes. Cela vous permettra d'éviter les pommes trop farineuses qui ne sont pas très agréables en bouche.

Attention : lorsque vous choisissez vos pommes, ne vous fiez pas aux apparences. Les fruits bio peuvent paraître moins appétissants, mais cela n'entame en rien leurs saveurs. En revanche, méfiez-vous des pommes brillantes, vernies et alléchantes, en général, les pommes qui brillent de mille feux sont en réalité recouvertes d'une pellicule de cire...

Pour choisir une pomme pensez bien a ce que vous allez en faire ? Les croquer à pleines dents, cuisiner une tarte aux pommes ou une compote, ou encore mieux une tatin ?

Quelles pommes à croquer ?

Si vous souhaitez déguster les pommes crues, recherchez une pomme aux saveurs sucrées et à la texture croquante telle que la Gala, la Granny Smith, la Pink Lady, la Reine des Reinettes, la Elstar

Quelles pommes à compoter ?

Si au contraire, vous souhaitez faire une bonne compote ou une tarte tatin (avoir des pommes bien fondantes après cuisson). Tournez-vous plutôt vers des variétés très sucrées à la chair tendre :  la Jonagold ou la reinette grise.

Quelles pommes pour un crumble ?

Vous êtes motivé pour réaliser une délicieuse tarte fine aux pommes, des pommes au four ou un bon crumble ? Vous cherchez des pommes savoureuses qui restent ferme à la cuisson comme la Elstar, la Braeburn, la Golden ou encore la Honey Crunch.

Comment les conserver ?

Si vous les consommez très rapidement, conservez-les dans votre corbeille à fruit (loin des bananes qui font mûrir tous les fruits environnants). En revanche, si vous souhaitez les conservez un peu plus longtemps, placez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur où elles seront à la bonne température. Pensez à les sortir quelques minutes avant de les manger afin qu'elles ne soient pas trop froides.

La saison de la pomme

Il y a des pommes toute l'année, ce n'est pas un mythe ! Certaines pommes sont des fruits de garde de telle sorte que de janvier à décembre il y a toujours une pomme prête à être croquer. Vous pouvez compter sur les reinettes et les Gala dès le mois d'août et les Pink Lady ou Ariane sont de saison jusqu'en juillet : une année entière de pommes !

Nos recettes de pommes

Les noix

Un super aliment pour la santé, un goût bien particulier qui s'associe avec merveille au roquefort, le petit plus dans votre salade ou sur votre plateau de fromages... Nous vous dévoilons tout sur la noix, ce fruit un peu spécial.

La saison de la noix

Rappelons tout d'abord que, oui, la noix est bien un fruit. Un fruit à coque qui pousse sur le noyer. Elles sont ramassées de mi-septembre à mi-octobre, fraîches, et se consomment pendant tout le reste de l'automne et de l'hiver.

Quelle noix choisir ?

En France, nous sommes les premiers producteurs européens de noix : raison de plus pour en consommer ! Nous produisons deux appellations majeures :

  • La noix de Grenoble : c'est la plus connue des noix françaises. Elle regroupe trois variétés : Franquette, Mayette et Parisienne.  Elle est protégée par les labels AOC et AOP. À savoir, c'est l'un des premiers fruits à avoir bénéficié de l'appellation d'origine contrôlée, cela remonte à 1938.
  • La noix du Périgord : un petit peu moins connue, elle n'en est pas moins savoureuse. Sous cette appellation, sont regroupées quatre variétés : Franquette, Corne, Grandjean et Marbot. L'appellation est protégée elle aussi par les labels AOC et AOP.

Les bienfaits des noix

On le sait, la noix est bonne pour la santé. Elle est pleine d'acide gras polyinsaturés. Euuh, c'est quoi ça ? Plus connu sous le nom d'Oméga 3 et Oméga 6, ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme et jouent un rôle essentiel dans la prévention cardiovasculaire. La noix est un excellent antioxydant et elle est est très riche en fibre.

La saison de la noix

La noix comme la noisette est un fruit qui se déguste aussi bien frais que séché. Elles sont récolté entre septembre et novembre fraîche. Si vous les aimez séchées, vous pouvez les conserver pendant quelques mois dans une pièce fraîche.

La noix dans notre assiette

La noix à sa place dans votre cuisine, ne l'oubliez pas, car elle saura vous surprendre. Elle s'accommode aussi bien dans des recettes salées que sucrées et bien souvent c'est le petit plus d'un plat qui fait toute la différence. Vous pouvez consommer vos noix :

  • en salade
  • sur un plateau de fromages
  • sur une soupe
  • en pesto
  • en dessert
  • à l'apéritif

Les meilleurs amis de la noix sont le roquefort, le chèvre, l'endive et le chocolat. Ils sont inséparables et toute recette les associant est un délice assuré.

Nos recettes de noix

Le poireau

Celui que l'on appelle "l'asperge du pauvre" n'est pas pauvre pour un sou ! Le poireau, qui malgré lui, nous rappelle la cuisine d'hiver ultra classique, mérite bien qu'on le dépoussière !

La saison du poireau

Le poireau est le légume d'automne et d'hiver par excellence. Il résiste à tout : le froid, la pluie, la grêle... Rien ne l'arrête ! Il est disponible toute l'année mais il est réellement de saison du mois de septembre au mois d'avril : juste le temps d'en profiter.

Les bienfaits du poireau

Question bienfaits, il n'y a pas de doute, le poireau nous veut du bien ! C'est le parfait équilibre entre un très faible apport en calories et un gros apport en vitamines et minéraux : tout ce que l'on demande ! Il est riche en vitamine A et C. Le poireau a une teneur en sodium très faible et une teneur en potassium très élevée, ce qui lui confère de grandes propriétés diurétiques.

Le poireau en cuisine

Le poireau à un rôle double en cuisine, il est à la fois légume et condiment. Il est là pour donner du goût ! Traditionnellement, il est à la base de presque toutes les soupes et veloutés. Il vient parfumer un bouquet garni ou donner du goût à un ragoût. Mais le poireau est aussi un légume à part entière. Il est parfois cuit à l'eau et servi en vinaigrette, fondu à la poêle et servi accompagné de Saint-Jacques ou cuit au four et gratiné d'un fromage de Savoie.

La préparation du poireau
Il faut savoir bien préparer le poireau. N'avez-vous jamais mangé un poireau mal lavé avec quelques grains de sable qui craquent sous la dent ? Le genre de sensation qu'on ne souhaite pas revivre. Pour cela, rien de plus simple : il y a une règle à retenir : le poireau se lave une fois qu'il est déjà coupé. Émincez vos poireaux, puis placez-les dans une passoire pour les laver. Si vous gardez vos poireaux entiers, vous pouvez tout de même faire quelques incisions dans la longueur afin de les laver.

La cuisson du poireau
Le poireau se cuit à l'eau ou à la vapeur, mais il est aussi délicieux fondu dans du beurre.

  • 10 minutes à l’eau
  • 10 minutes à la vapeur
  • 15 minutes à la poêle
Astuces anti-gaspi
Le poireau si on l'aime, on le mange en entier, pas de gâchis ! Trop souvent, on ne cuisine que la partie blanche du poireau et on jette le reste, soit la moitié du poireau. Or, les vitamines et minéraux du poireau se trouvent dans la partie verte qui finit souvent à la poubelle. Le vert se cuisine comme le blanc, il peut être cuit à la vapeur, à l'eau ou encore fondu dans du beurre !

Nos recettes de poireau

La betterave

Et vous, comment mangez-vous les betteraves ? En salade ? Rôties au four ? Nous vous présentons ici cet ingrédient magique, excellent pour la santé qui s'acoquine parfaitement avec les autres légumes ou les fromages frais et qui, même s'il est la star de l'automne, se déguste toute l'année !

La saison de la betterave

La betterave rouge se consomme de juin à novembre : c'est à cette période que vous pouvez la manger crue. Cuite, elle sera disponible toute l’année, dans tous les supermarchés, marchés, et primeurs !

Les bienfaits de la betterave

Bon pour la santé, elle est recommandée pour son grand pouvoir antioxydant. C’est-à-dire, qu’elle protège le corps des radicaux libres en les empêchant d’oxyder les petits atomes de nos cellules et prévient ainsi de certaines maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

Cuisiner la betterave

On l’utilise volontiers dans les salades en version cuite ou crue, dans les assiettes de légumes rôtis au four, etc.
NB: crue, la betterave, est plus difficile à digérer, on s’octroiera de ce fait, de très petites quantités, et coupée finement.

Si vous voulez la manger cuite, vous la trouverez déjà cuite en magasin, vendue sous vide. Si vous voulez l'acheter crue et la cuire vous-même : plongez la betterave dans l'eau bouillante pendant une bonne heure. Laissez refroidir. Retirez la peau (cette partie plus épaisse et plus dure qui enveloppe toute la betterave). Coupez-la en petits cubes ou en fines tranches, à votre guise !

Nos recettes de betterave

La noisette

Son goût inimitable et son croquant sont irrésistibles. C'est bien simple, si par malheur, on en mange une, on en mange 10, voir plus... La noisette est de saison en automne, le moment pour nous de les dévorer !

Les bienfaits de la noisette

Si petite mais si forte, la noisette est une vraie source d'énergie :

  • Riche en acides gras mono-insaturés
  • Riche en fibres
  • Riche en antioxydants
  • Riche en vitamines et minéraux
  • Bénéfique pour la santé cardiovasculaire

La saison de la noisette

La noisette se récolte à partir d'août et jusqu'à début novembre. C'est donc un fruit de fin d'été et d'automne. Néanmoins, si vous prenez soin des noisettes et que vous les conservez dans un espace frais à l'abri des rongeurs qui en sont très friands, vous pourrez les garder pendant de nombreux mois et les consommer au fur et à mesure de l'année.

La noisette en cuisine

La noisette est souvent utilisée dans des recettes sucrées. C'est notamment l'ingrédient principal de la pâte à tartiner. Mais la noisette est également délicieuse dans des recettes salées :

  • sur une salade
  • sur une soupe
  • avec des légumes rôtis
  • sur un plateau de fromage
  • en pesto

La noisette s'accorde très bien avec les fromages persillés, les courges, la poire, le chocolat, le miel...

Nos recettes de noisettes