Tous les ans, on prend des résolutions, plus ou moins absurdes, on le sait, mais on les affichent quand-même fièrement, persuadé(e) qu'on va s'y tenir, qu'on en a la force.
Rien ne sert de voir trop grand, il faut voir réaliste et faisable.

Dire qu'on arrête le sucre alors qu'on sait très bien qu'on va tenir 5 jours, c'est s'assurer de se dévaluer, de culpabiliser et d'avoir finalement une mauvaise image de soi, à peine 2 semaines après le début de la nouvelle année. On peut faire mieux.

Voici quelques résolutions liées à la nourriture qui sont tout à fait réalisables et qui vous permettront de vous sentir mieux tout au long de l'année.
Vous n'êtes pas obligé(e) de tout faire ! Se choisir une résolution et s'y tenir, c'est déjà énorme !

bandeau-6

1/ De moitié tu diminueras tes portions de nourriture

Dit comme ça, on a l'impression que c'est énorme ! Mais pas du tout ! D'une manière général, nous mangeons beaucoup trop. Des repas matin, midi, aprem et soir, sans parler des grignotages... Pour faire les choses en douceur, ne changez pas radicalement vos habitudes, mais réduisez les portions. D'ici 3 semaines, vous vous sentirez plus légers et sans sensation de faim.
Tips en plus : vous pouvez utiliser des assiettes plus petites ! Vous aurez toujours l'impression qu'elles débordent !

2/ Tes plats maisons tu apporteras au bureau

Pour plusieurs raisons : déjà vous dépenserez moins d'argent et ce n'est vraiment pas négligeable. Au lieu de dépenser 10 euros dans un sandwich minable avec une boisson gazeuse et un dessert suspect, vous mangerez maison et saurez précisément ce que vous mangez. L'occasion de varier les plaisirs. De manger plus équilibré.

3/ Flexitarien(ne), tu deviendras... (enfin tu essayeras de devenir)

Flexitarien, ça veut dire, réduire sa consommation de viandes et de poissons, sans forcément y renoncer totalement. Ça veut dire aussi prendre conscience que la chair animale n'est pas une nécessité journalière et que votre corps n'en réclame finalement pas plus que ça.

4/ La cuisine au beurre, tu éviteras

Ça va être dur, mieux vaut ne pas se mentir. Mais là encore, ne dites pas "plus jamais", et essayez juste de ralentir la cadence. Pour faire sauter des légumes dans une poêle, préférez un léger filet d'huile d'olive pressée à froid plutôt que vos 50g de beurre demi-sel. C'est sûr, le goût sera légèrement différent, mais rappelez-vous, tout est une question d'habitude et les sales habitudes : il faut s'en débarrasser, petit à petit.
Ne vous gavez pas pour autant d'huile... surtout dans vos salades. On sait ce que c'est : on mange des salades pour se donner bonne conscience, mais on les noie dans la vinaigrette... Astuce vinaigrette d'ailleurs : mettez la moitié d'huile et remplacez l'autre moitié par du jus d'orange ou du jus de clémentine (frais le jus !).

5/ Le temps, tu prendras

Fini les repas englouti en 5 min et en s'étouffant à moitié. On prend le temps de penser à ce que l'on fait. C'est à dire de "manger en pleine conscience". Le temps de savourer. De mâcher correctement. En fait, il faudrait mâcher entre 15 et 20 fois avant d'avaler... mais, Oh ! Si on commence à tout compter, ça va être difficile de prendre du plaisir. Donc, non, ne comptez pas.  
Astuce : pensez à poser votre fourchette sur la table après chaque bouchée.

bandeau-6